Fond bayadere.jpg

Extraits...

Couv.jpeg

"

À l’époque, c’était la mode. Celle des familles qui estimaient qu’une demoiselle de bonne extraction, sous-entendu celle que les miens représentaient, se devait d’enfiler tutu et chaussons pointus. Je détestais être vêtue de cette tenue, je ne me sentais pas à ma place. Fines, élancées, le ventre plat, le port de tête élevé, mes camarades arboraient avec élégance le costume des danseuses classiques. La séance de coiffure, infligée par ma mère, était une torture. Les cheveux tirés en arrière et remontés en un chignon serré, j’arpentais le couloir de l’appartement, affublée de livres en équilibre sur le haut de mon crâne. Le long du parcours, ma tortionnaire ne cessait de me conseiller sur ma posture, me répétait qu’elle serait fière si je réussissais à dissimuler mon ventre, que les participantes avaient creux. J’avalais ma bedaine, le cours quasiment en apnée et en sortais épuisée, pas tant par la pénibilité, car je m’y ennuyais ferme, que par le manque d’oxygène enduré pendant l’heure. Elle restait pour me surveiller et surtout me comparer aux autres petits rats auxquels je ne ressemblais pas.

"

Pour eux ou contre eux, j’ai abandonné le nid parce que j’étouffais de les décevoir, de ne pas coller à la parfaite, voire la plus-que-parfaite demoiselle, celle qu’ils avaient imaginée, projetée, ambitionnée. Un clone d’eux. Ils avaient en tête une voie toute tracée pour moi, celle d’une fille, puis d’une épouse et d’une mère discrète, rangée, dévouée. Celle que leur gendre avait espérée. Celle que je suis devenue. Au risque de m’oublier. Malgré moi, contre moi. Avec une colère et une tristesse sourdes, latentes, débordantes. À force d’acquies-cer, j’ai cessé d’exister. J’ai tiré un trait sur ma vie. Prise en otage par des injonctions inconscientes. Amarrées au plus profond de mon âme.

"

"

"

Malgré la faible lumière, je me jette à l’eau. Le ventre vide, nue, je descends les marches qui me séparent du littoral. Glaciale, elle me transperce l’épine dorsale, mord impunément mes jambes, griffant mon ventre et mes seins. Mes épaules et ma nuque se contractent, ma respiration s’accélère, je sais que ma tête va imploser lorsque je vais la plonger dans la mer. Sans ménagement, sans appréhension.

L’impression d’être vivante.

Je ne sais pas si ce rituel me permet de renaître ou si au contraire, je cherche un moyen de mourir.
Une manière de fuir.

"

 
Fond bayadere.jpg

Paroles de lecteurs

The Booktrotteuses

chroniqueuse littéraire sur Intagram

Titre des plus poétiques, mon intuition m’invite à découvrir Alice… Des lignes englouties… je referme délicatement le livre et remercie mon intuition car oui, c’est là une bien jolie pépite… Il y a dans ce roman un merveilleux talent, celui des mots. Votre plume Blandine m’a bel et bien conquise ! Une plume résolument contemporaine, des mots posés avec justesse et grande délicatesse. Parfois même claquants et tranchants ! Et distillé très judicieusement, un humour fin aux notes caustiques : j’adoooore ! Et puis derrière ce remarquable travail d’écrivaine, il y a cette sensibilité de l’artiste, quasi palpable, qui prend forme avec le personnage d’Alice.. L’histoire d’une tranche de vie, le moment du point de bascule… il est de ces signes qui sonnent comme une alerte, un réveilleur de conscience. Un drame ou plutôt un électrochoc ! Stop ! Le temps est venu de retirer ses œillères. Et c’est donc avec beaucoup de talent que l’auteure nous conte ces émotions qui explosent. Un récit qui happe dans les profondeurs de l’âme, la quête de soi. Un récit saisissant, ultra réaliste construit avec originalité et intelligence.

Alors OUI, mes mots sont flatteurs mais que voulez-vous, je suis tombée amoureuse de cette charmante plume ! Merci infiniment Blandine pour ces étoiles, ces étincelles et même… ces papillons verts dans mes cheveux !

Nelly76

UN ENORME COUP DE COEUR!
Lu en apnée sur mon balcon au soleil en deux heures.
Un style d'écriture qui au début m'a surprise mais qui colle parfaitement au personnage d'Alice notre héroïne.
Onomatopées, phrases courtes, injonctions ça claque comme les talons d'Alice qui ne s'autorise aucun moment de répit :
Femme parfaite
Épouse parfaite
Maman parfaite
Travailleuse parfaite,
bref tout ce qu'on attend, non que son mari attend d'elle et elle dans tout ça?
Et puis, le grain de sable et la fuite, la recherche de son moi, l'introspection, la reconstruction; un sublime portrait de femme, une analyse toute en finesse, en rebondissements. Alice on lui tient la main ,on est à ses côtés. Une histoire où je pense beaucoup de jeunes femmes se reconnaîtront.
Alors courez vite vous procurer ce roman ,c'est une pépite tant au niveau du style, la forme ,que du fond ,l'histoire ,de prime abord banale mais écrite avec énormément de talent, chapeau bas Blandine Bergeret, j'attends le prochain avec impatience.
Gros coup de coeur! ⭐⭐⭐⭐⭐

Carmendb

Emotions partagées tout au long de ma lecture. Des Laurent et des Alice, nous en connaissons tous. Mais des Alice qui osent tout quitter, en un instant, leurs habits d'épouse, de mère, de fille, d'amie, ne courent pas les rues. Alice, avec ses parents, son mari, son patron, en a beaucoup supporté avant de réagir. Il lui a fallu un drame pour qu'elle se décide à réagir, à changer de vie, à se dépouiller de ce qu'elle était, de qui elle était, une femme gentille, docile, aimante, généreuse, asservie, assujettie, pour devenir ELLE après un pack de bière et un passage sur un lit d'hôpital.

JoelleFG

Alice a osé ... ce que beaucoup de mamans n'osent pas et refoulent au fond d'elles mêmes.
Qui n'a pas envie d'appuyer sur “pause” à un certain moment de sa vie ... qui n'a pas envie de tout annuler ... et de recommencer à nouveau!!

Un beau roman fluide qui nous entraîne dans la complexité de notre quotidien.
Blandine a traité avec humour et beaucoup d'émotions “contradictoires” cette réalité qui touches les femmes, à mon avis, sans exception.

Ce roman me laisse sur ma faim ... avec impatience j'ai hâte de découvrir le 2nd roman de Blandine Bergeret.

 

Jocelyne S.

Un livre vraiment attachant et d'une lecture fluide et agréable .Beaucoup de vos lectrices ont du se rencontrer dans Alice .Votre héroïne nous ressemble tant ... Une fuite en avant pour Alice vers ce qu'elle croit être le meilleur pour elle mais surtout pour les autres .. on retrouve là encore et toujours les messages contraignants de notre enfance qui nous martèlent d'être complètes, parfaites et muettes . La deuxième partie du livre est très agréable à lire .. le ton y est encore plus libre, les scènes ludiques, le contexte chaleureux .Vous montrez avec brio les relations complexes tissées souvent à notre insu et vous appuyez avec délicatesse sur les ravages des non-dits . le voyage d'Alice nous dit combien les femmes sont courageuses et luttent quotidiennement contre leur cécité aussi persistante.. aussi atavique.. que celles de leurs mères. le style est alerte , drôle , imaginatif et captivant . Merci à vous chère Blandine pour cette belle lecture .

Stéphanie G.

Partir pour mieux revenir. S'évader, s'échapper quand on est acculée. Blandine, a osé le faire... J'ai vécu par procuration cette échappée belle. Le résonnement de son choix fait écho à la femme que je suis. J'attends la suite des aventures avec grande impatience…!

Martine D.

Une Histoire conjuguée au féminin. Un quotidien qui peu à peu grince légèrement, et soudain... La fêlure était-elle décelable? Aurions nous fait les mêmes choix? Une écriture qui court, fluide, féminine qui interpelle les lecteurs et fait résonner les lectrices.... A lire et à partager absolument.

 

Annick A.

Un excellent livre que j'ai eu du mal à lâcher quand ma lecture fut finie; très belle écriture qui sert un sujet malheureusement universel. J'attends avec impatience ton prochain livre... 😍

VSardent

Je l'ai dévoré en un rien de temps ! Un début suspendu et intrigant qui incite à aller au bout très rapidement ; ce livre mêle avec une grande acuité et de la drôlerie une histoire assez ordinaire. Bravo ! J'attends le deuxième livre avec impatience.

Pink Lady

Un grand merci à l'auteure pour ce livre qui m'a fait rire par moments avec ses touches d'humour, bouleversé par d'autres quand la vie bascule…
Je trouve que c'est un livre réaliste, car on peut s'identifier au personnage d'Alice, cette jeune femme à la recherche de « qui elle est vraiment », dans un tourbillon de sentiments qui traduisent des émotions fortes.
J'ai été pour ma part : Passionnée, Emue, Paisible, Impatiente, Touchée, Eveillée
Vous l'aurez deviné, ce livre est pour moi une P E P I T E
On se laisse facilement emporter par sa lecture, comme si on regardait un bon film, mais pas que…
Certaines citations, pour n'en citer qu'une : « Et si c'était ça le bonheur, pas même un rêve, pas même une promesse, rien que l'instant », vous fait prendre conscience des petits instants mais de grands moments que la vie nous offre chaque jour.
Il m'a tenu en haleine du début jusqu'à la fin….
La lecture est fluide et ce que j'aime dans un livre, pas besoin de se creuser la tête pour comprendre le sens du texte, il n'y a qu'à le ressentir…
A quand le prochain !

 

Patrice M.

Un portrait de femme qui commence de manière impressionniste par une suite de tableaux du quotidien jusqu'à ce qu'un évènement bouleverse le destin (et le lecteur). le récit se déploie alors de manière différente, soulignant la cassure et le chemin qu'empreinte la narratrice pour devenir elle-même et s'affranchir du rôle qu'elle se pensait obligée de jouer. Un livre magnifique et émouvant servi par une belle écriture.

Anne-Marie B

Je suis époustouflée par la trame de ton histoire, ton style bref et précis et émerveillée devant toutes tes énumérations de mots de même sens, ou de même nature, ainsi que certains absolument charmants : « mon bouchon », « bidon dodu », « bouille replète », des « bisous papillons ».
J'ai beaucoup apprécié les citations glissées à bon escient, celle de Victoria Hislop « Parfois le chagrin est trop grand pour les larmes » et particulièrement une de David Foenkinos qui m'a bien amusée: « Elle dit : j'ai besoin de réfléchir. Et tout le monde sait à quel point ce besoin de réflexion est mauvais signe. Quand une femme dit vouloir réfléchir, c'est tout réfléchi. » Chapeau ma Belle !

Fefevarois

Un régal de lecture : sensibilité , légèreté de la plume , humour ( jeux de mots comme je les aime ) tout en invitant aussi à la réflex (ct) ion : L'éternel questionnement entre ce qui est "bien" et "pas bien" ... pour soi et pour les autres ... ", "se sacrifier ? ou risquer de blesser ?" ...L'éducation qui nous inculque des valeurs ( mais lesquelles ? celles de plaire ou ...d'être / devenir soi-même ? ... mais on ne veut pas non plus renier toute éducation : après tout : nos racines ... et les nier , serait : se nier ..) La volonté de "bien" faire (qui est juge de ce qui est "bien " / "pas bien" ? ) mais aussi le besoin d'être aimé pour ce qu'elle est (" soi" invisible en ne faisant que ce qui est "attendu").
On suit les "états d'âme" de l'héroïne ( Elle se juge / voir se déteste par moment de ne pas continuer comme avant sans faire de vagues ... , mais elle n'en peut plus de continuer comme avant...devenu impossible ou au prix de " se mentir" ) Cette héroïne est attachante et on la suit avec affection ..... jusqu'à la "libération " : "aimable pour elle-même "... J'aime beaucoup :-) Merci beaucoup :-)

Dolène D.

Merci Blandine, j'ai lu ton roman presque d'une seule traite tellement on a envie de connaître la fin. Belle leçon de vie remplie d'espoir pour Alice qui s'accorde et découvre les plaisirs enfin.
J'ai apprécié ton style d'écriture qui mêle humour, rimes, émotions et réalisme. Les mots respirent et sont formidablement bien choisis 😊

Raphaelle D.

J'ai tout de suite compris que ce livre m'emmènerait très loin. Je l'ai lu d'une traite et lorsque je l'ai eu terminé, je suis restée un moment le livre posé sur la poitrine. Alice m'avait emportée vers des terres déjà traversées, elle a fait remonter en moi des souvenirs, je ne voulais pas la quitter. C'était bien écrit, tendre, sensible, émouvant, drôle ....

Jean-Claude A.

La lecture de ton premier roman m'a procuré d'agréables moments. J'ai été séduit par l'écriture au style très personnel, rapide et précis. C'est ainsi que j'ai aimé l'approche et le développement des différentes séquences de la vie d'Alice judicieusement décrites où se succèdent doute, tristesse, joie et humour. Au fil du roman on entre totalement dans la vie d'Alice au gré des espoirs et des déconvenues. C'est une très belle histoire que j'ai pris plaisir à lire qui incite à réfléchir sur la vie de la femme au quotidien. Bientôt un nouveau roman ?

 

Claudio D.

Un très beau roman dans lequel se mêlent intelligemment humour et émotions. Livre très rythmé qui réserve de belles surprises ! On s'y retrouve un peu, beaucoup et passionnément. le style est très abordable avec un subtile mélange de langage soutenu et populaire. Je recommande vivement et j'attends la suite avec impatience.

 

Béatrice G.

Comme beaucoup, je suppose, j'ai adoré votre livre… Bien écrit, passionnant, plein d'émotions, prenant… Un véritable plaisir… On ne souhaite à personne de vivre de tels bouleversements. Mais rien n'est jamais perdu, un chemin peut s'ouvrir, les portes de l'espérance sont grandes ouvertes. Félicitations pour votre livre. Ce serait certainement un bon sujet de film. Amicales pensées d'une admiratrice.

 

Catiou

Une écriture simple. Une histoire passionnante. Un livre qu'on ouvre et qu'on ne lâche plus avant de l'avoir fini. Bravo. Alice, mal aimée par un mari qu'elle n'aime plus, quitte tout et part à la recherche d'elle même. le personnage qu'a créé Madame Bergeret pourrait tout à fait être héroïne d'un joli téléfilm.

 

Danielle A.

Toutes mes félicitations, Blandine, pour ce roman prenant, parfois léger et pétillant, parfois poignant. J'ai bien aimé la description originale des débuts de la vie de famille menée par Alice, à l'aide de saynètes pleines d'humour. Cette vie, dont elle essaye de s'accommoder, est interrompue brutalement par un drame qui la conduit à faire table rase du passé. Son nouveau départ dans la vie est une leçon de résilience, et les sentiments qui l'assaillent sont décrits de façon très réaliste. J'ai passé un excellent moment à la lecture de ce premier roman, que je recommande vivement, en attendant la suite de l'histoire.

 

Zigmickaele

Superbe roman, portrait d'une femme où je me suis retrouvée à plusieurs reprises. En émanant rêves, réalité, la force de la féminité dans l'amour de la vie.
Merci pour cette belle lecture, pour votre écriture qui m'a portée au fil des pages, comme un voyage intérieur. C'est une très belle découverte.

 

Ktia

Merci pour cette belle découverte. Avant de découvrir le contenu de ce roman j'ai tout d'abord immédiatement été séduite par le titre « Elle voudrait des étoiles, des étincelles et des papillons verts dans ses cheveux ». Comment ne pas y être sensible ? La barre était haute, le titre me projetait déjà dans une écriture, une histoire qui allait me porter tout au long de ces pages et je n'ai pas été déçue. Puis, j'ai découvert Alice, cette femme douce, forte, sensible, aimante, désarmante… son histoire pique, son histoire touche, son histoire me donne l'irrésistible envie d'en savoir plus et me donne l'envie de découvrir d'autres romans de Blandine Bergeret.
 

Gabrielle H.

J'aime comme les mots dansent, tournent, s'envolent, crépitent, pétillent et scintillent sur le papier. On en a plein les yeux! Toutes ces couleurs, ces lumières, ces sensations, ces idées qui fusent, avec beaucoup de précision, de sensorialité et de poésie. le mot qui me vient c'est « effervescence ». J'ai ressenti comme un bouillonnement intérieur, dans l'écriture hyper rythmée, presque empressée, comme une urgence à écrire au risque d'imploser... J'adore la galerie de portraits sans fard des personnages, avec le sens du détail et de la dérision parfois. Ainsi que les dialogues (réels et intérieurs), pleins de justesse et d'humour. Ce qui me touche au fond chez ces personnages c'est leur authenticité et leur humanité tout simplement, avec pour chacun leurs facettes d'ombre et de lumière. Bref c'est un sacré cocktail détonant. Un cocktail aux multiples couches, plein de couleurs et de saveurs. Tantôt frais et fruité, parfois acidulé, souvent pétillant voire explosif, avec quelques touches d'amertume qui retournent un peu, contrebalancées par des passages tout doux et liquoreux. Une fête sensorielle!

Fond bayadere.jpg
 

On en parle...

Critiques sur blogs littéraires et sites internet

 

Babelio

Des dizaines de lecteurs donnent leur avis... 

Mon petit book-an

J'ai dévoré cet ouvrage d'une traite... 

Nine entre les lignes

Blandine Bergeret propose une large palette d’émotions et traite de sujets aussi sensibles que délicats.

Une page de plus

Vous ne l'avez pas encore lu? Foncez!

Le ressenti de Jean-Paul

Son écriture simple et puissante, m’a porté au-delà de ce que j’escomptais...

Noemie LT

Un coup de poing à grand renfort de chapitres courts, qui ressemblent à s'y méprendre à un essoufflement.

Galulivres 

Dès les premières lignes, j'ai été happée par l'histoire d'Alice, par l'écriture de Blandine avec ses phrases courtes, ses mots percutants. J'ai rigolé, souffert, pleuré, espéré...

Au fil des livres

Joli texte, jolis mots parfois collés comme une liste, un poème ou une idée liée à une autre, cet écrit mêle humour et émotion, dérision et sensibilité. 

Carolelelac_auteur

Ce roman est superbement bien écrit, des chapitres courts et fluides.
On s'y retrouve facilement, en tout cas moi, je me suis beaucoup identifiée dans cette héroïne hors du commun.

 

Marjo.lit

Il m’a émue, fait rire, fait réfléchir, consternée, m’a interrogée... Tout ce dont je souhaite d’un livre qui me marquera longtemps

Josette Costeux

C'est une superbe roman féministe, féminin qui nous permet d'ouvrir des portes, de se dire qu'il est possible de réaliser ses rêves, de s'épanouir et de penser à soi et pour soi !

Csa.livres.emotions

Enorme coup de coeur... Ce livre est superbe, divinement bien écrit... 

The booktrotteuses

... je remercie mon intuition car oui, c'est une bien jolie pépite...

Cathfd

J'ai entamé la lecture de ce roman un soir et je ne l'ai posé qu'une fois la dernière page tournée.

CatFAngels

La lecture est agréable et facile à lire, une petite pépite entre mes mains,...

Joëlle Leduc

Un premier livre qui n'a qu'un seul défaut : j'aurais aimé partager un peu plus longtemps la vie d'Alice

Jamais sans mon livre78

...un récit de vie poignant, inondée de liberté, de tolérance et de féminité. 

Des livres dans mon coeur - chaîne Youtube de Fabienne Effe

Ce premier roman m'a fait penser au premier roman d'Agnès Martin-Lugand pour l'authenticité des émotions décrites et les émotions transmises au lecteur. Une auteure à suivre...

Brèves d’infirmière

Je me suis laissée envahir par les sons, les odeurs, les émotions... 
 

Les inspirations d’Angélique

C'est un livre comme je les aime, écrit avec passion, des émotions pleins le bide...
 

Le temps d’écrire

Un très beau portait de femme à découvrir absolument et une auteure à suivre

Livres addict

Dès les premières pages, j'ai été littéralement absorbée par l'histoire d'Alice... 

Des livres et des paillettes

Surtout si vous décidez de lire ce roman ne lisez pas la suite car tout est  à découvrir dans ce roman éblouissant.

Les lectures de Canetille - interview

Fond bayadere.jpg
 

Dans la presse

Une interview originale par Mon Petit Book-an 
Novembre 2021
Découvrez en 2 mn de vidéo  le livre qui a marqué ma vie, celui que j'aurai souhaité écrire et le roman qui pourrait me définir. Ou pas :-).  Et pour la dernière séquence, comme le ridicule ne tue pas, j'arbore, telle Alice, des papillons dans mes cheveux... 
Interview dans Info Chalon 
Octobre 2021
Info chalon.jpg
Encart dans Rueil Infos 
Juillet - Août 2021
Rueil infos_edited.jpg
Article de 6 pages dans le Fémitude de l'été 
Juillet - Août 2021
Femitude.jpg
Encart dans le Bien Public
Mai 2021
Article%20bien%20public%20mai_edited.jpg
Encart dans Puteaux infos
Mai 2021
Info puteaux.png
Fond bayadere.jpg