• blandinebergeret21

Ray de Taylor Hackfor- 2004


#LesArts


Une biographie magnifique, qui a remporté de nombreux prix, dont l’Oscar du meilleur acteur pour la performance de Jamie Foxx, qui habite à la perfection son personnage.


1930. Etat de Floride dans une Amérique ségrégationniste pendant la grande dépression économique. On y découvre un petit garçon, à l’enfance rude et pauvre, durant laquelle il perd son frère cadet. Une première blessure qui le touchera à jamais, se sentant responsable de la mort de son cadet. Atteint d’une maladie incurable, à sept ans, Ray perd complètement la vue et découvre la musique, grâce à l’épicier du coin, un pianiste amateur. Sa mère l’encourage à aller de l’avant, à se débrouiller seul, à quitter ce quartier de misère, où rien n’est bon pour eux et le place dans une institution pour sourds et aveugle, où pendant neuf ans, il va apprendre la composition et la pratique de plusieurs instruments.


Pris en main par des profiteurs au démarrage de sa carrière, où il se produit dans des clubs, le musicien et chanteur fait face à son destin et décide, malgré son handicap, de partir seul gravir les sommets de la gloire. Un homme plein de failles et de paradoxes, un coureur qui trahira plusieurs fois sa femme, accroc à la marijuana et aux drogues dures, Ray Charles triomphe de la pauvreté, des épreuves et des problèmes de dépendance et devient une légende de la musique.


Pour les amateurs de soul, rock, rhythm and blues et de gospel revisité, le film est porté par une bande-son enthousiasmante et enflammée. Des titres connus, de "Georgia on my Mind", consacrée hymne officiel de l’Etat de Georgie en 1979, à "What’d I said" et le fameux "Hit the Road Jack", no more, no more, no more, no more.


Un film riche en émotions et sensations !

Posts récents

Voir tout