• blandinebergeret21

Plage


#Étécoloré


Découverte de l'auteure. Marie Sizun. Un nom d'emprunt associé au cap Sizun dans le Finistère, le plus bel endroit du monde selon l'écrivain.


Étrange sensation de lire un roman où il ne se passe rien, ou si peu de choses dans la vie de l'héroïne, mais qui suscite l'intérêt, l'envie de continuer, de suivre la protagoniste dans ses errances et pensées.


À s'occuper de petits rien. En bord de mer. À la plage. À observer les familles, réunies, les enfants qui font des châteaux de sable, les femmes en maillot de bain. Qui vivent. Respirent. Eux.


Alors que Anne, seule et solitaire, est dans l'attente. Interminable, celle de la venue de son amant. François. Marié. Pour quelques jours à deux. Dans une chambre d'hôtel qu'elle a louée. Impatiente et heureuse de le retrouver.


Une histoire que j'ai aimé pour sa simplicité, son authenticité sous le soleil de l'été.



Posts récents

Voir tout