• blandinebergeret22

Le Tatoueur d'Auschwitz



#Amour


J'ai beaucoup apprécié ce livre, issu de la rencontre de l'auteur avec Ludwig Eisenberg, déporté à Auschwitz en octobre 42, qui relate une histoire d'amour à une époque et dans un lieu improbables.

Un roman violent car c’est, en partie une histoire vraie, celle d’un homme et d’une femme qui se sont aimés au cœur de l’enfer.


Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent à l'entrée du camp d'Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des matricules tatoués sur les avant-bras. Lale, un déporté, le regard rivé au sol, est chargé de cette sinistre tâche.

Un jour, il lève les yeux sur Gita. La jeune femme devient son étincelle, son étoile dans cette prison où l'on se bat pour un morceau de pain et pour sauver sa vie, là, où il n'y a pas de place pour les sentiments. Et pourtant. Deux ans et demi de moments volés, de rencontres dérobées, de baisers cachés, c’est ce qui va maintenir en vie nos deux héros.


Revoir ce pan de l'Histoire, cette période sombre à travers les yeux de deux amoureux, leur quotidien, jour après jour, saison après saison dans un camp de concentration, est d'autant plus émouvant.

Un récit factuel, sans pathétisme, ni embellie. Mais tellement plein d’espoir.


Posts récents

Voir tout