• blandinebergeret21

Le cerf-volant


#Enfant-École


Pour oublier un drame personnel, Léna part en Inde dans l'idée de se reconstruire. Elle y retrouve progressivement sa passion, son métier : enseigner aux enfants. Mais elle se confronte à un choc culturel, celui des traditions. Aller à l'école pour apprendre n'est pas l'essentiel. Pas pour les plus démunis, encore moins pour les filles qui n'ont pas leur place en dehors du foyer.

Léna arrivera-t-elle à oublier, à s'intégrer, à convaincre les parents que l'éducation est un moyen de s'en sortir, de changer une destinée qui semble bien ancrée dans ce pays aux antipodes du nôtre ?


L'Inde que l'on visite n'est pas celle des touristes, mais celle des coulisses, peuplée de mendiants, d'intouchables et d'illettrés. Un endroit sans perspectives, frappé par la misère, où l'enfant, et encore plus les filles, est synonyme de main-d'œuvre. Privé d'instruction, on lui ôte la principale clé pour changer sa destinée, celle qui mène à la liberté : l'éducation.


Un roman qui dénonce la condamnation des enfants-esclaves en Inde tout en soulignant l'importance de l'éducation afin de pouvoir s'extraire de cette misère. « School ! School ! le gamin continue de crier et ce mot est comme un affront à la misère, un grand coup de pied balayant les castes millénaires de l'Inde, rebattant les cartes de la société. Un mot en forme de promesse, un laissez-passer pour une autre vie. Plus qu'un espoir : un salut. »

Posts récents

Voir tout