• blandinebergeret21

La perle et la coquille



#Dépaysement


Un voyage en Afghanistan Une histoire conjuguée au féminin. Deux générations. Rahima et Shekiba. Une petite-fille et son arrière grand-mère. Bacha posh toutes deux, un temps de leur existence. Dans un monde où la place de la femme est inexistante. Et leur renaissance dans ce pays traditionnellement patriarcal. Cheveux courts, pantalon bouffant à l'égal de l'homme, surpuissant. Naître de sexe masculin est gage de vie, l'épouse, la mère survivent. À la cruauté, la violence et injustices subies, malmenées. Nées pour enfanter. Des garçons. La fille transparente. Engoncées dans un rôle limité, celui du foyer. Voilées. Mariées. Violées.

Dépaysement. Définition : état de celui qui est dépaysé ; fait de se dépayser, d’être dépaysé.


Je me suis demandé si ce livre avait bien sa place dans la thématique du mois en associant, à tort, le dépaysement à une émotion de joie, à un état de surprise forcément heureux, le terme étant pour moi synonyme de voyages, de vacances. Mais « l’action de s’en aller dans un autre pays » et donc d’être dépaysé n’est pas forcément « Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté ». La Perle et la coquille, autant que l’actualité de ce pays, n’est en aucun cas le reflet des vers de Baudelaire.






Posts récents

Voir tout