top of page
  • blandinebergeret21

Kleo de Hanno Hackfort et Richard Kropf - 2004



Une série d’espionnage qualifiée par Stéphan King comme « trépidante, une véritable bouffée d’air frais, débordante de suspens et d’humour . »


Mon point de vue également !


Berlin 1990, le Mur vient de tomber. Kleo, espionne d’élite est-allemande, sort de prison, libérée avec d’autres prisonniers politiques. Elle a passé trois ans enfermée, mise au placard après une mission pourtant réussie. Ses anciens chefs l’ont dénoncée ; en prison, Kleo a perdu son bébé. Elle cherche les responsables, anciens dignitaires d’une Stasi tout juste dissoute. En quête de réponses, surtout, et de vengeance, aussi.


Le sujet semble tout sauf léger, me direz-vous.. Oui, mais non ! Si le fond est sérieux, la forme est captivante, déjantée et pleine d’humour.


Le Berlin de Kleo est peuplé, l'héroïne en premier, par une galerie de personnalités bigarrées, comme le locataire de Kleo, ou le policier de l'ex-RFA, qui va l'aider dans sa quête. Deux Allemagnes, deux personnages. Kleo et Sven, le choc entre l'Est et l'Ouest.


Un scénario à tiroirs, une mise en scène créative, des décors et costumes au Top, associés à une bande son originale entraînante, impossible de décrocher.

Comments


bottom of page