• blandinebergeret21

Le fabuleux destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet - 2001


#Étécoloré


Certes, le film n’est plus de toute première jeunesse, mais il reste ancré dans mes souvenirs, telle une madeleine de Proust. Tendre, à la croute dorée. Aux couleurs très spécifiques. Chaudes. Le rouge, le vert et le jaune prédominent. Une impression de féérie et de magie.


L’héroïne, orpheline de mère, jouée par la sensationnelle Audrey Tautou, délaissée par son père, est livrée à elle-même et développe une imagination débordante. Elle mène une vie simple à Montmartre et se complait dans les petits plaisirs du quotidien. Glisser sa main dans un sac de grains. Faire craquer la crème brulée avec sa cuillère. Réaliser des ricochets sur le Canal Saint-Martin.


Après un pari avec elle-même, elle consacre son temps libre à aider ses proches et les habitants du quartier. Un ange gardien. Une entremetteuse. Un jeu qui pimente sa vie fantasmée. En oubliant son propre bonheur... qui la rattrapera.


Posts récents

Voir tout