• blandinebergeret21

Continuer


#Mères


J'ai aimé ce cri d'amour maternel, inconditionnel, ce projet fou : tout quitter, partir loin avec son fils, en souffrance, en perte de lui, pour lui redonner l'envie de vivre, l'envie de s'en sortir, de quitter un chemin tortueux et une eau boueuse dans laquelle il se noie.


Un voyage que Sybille, la mère, envisage pour sauver son enfant Samuel de ses démons, pour le raccommoder avec la vie, lui redonner le goût d'aimer.


Continuer oui, mais différemment, en empruntant de nouveaux chemins. Au Kirghizistan, dans ce pays d'Asie centrale où l'on peut se perdre dans les grands espaces, où les gens ne possèdent rien si ce n’est leur générosité. Un voyage de plusieurs mois qu'ils entreprennent à cheval, seuls, pour tenter de renouer avec des valeurs authentiques et peut-être avec eux-mêmes...


Un pari fait de tripes, de viscères maternels. Un road trip salvateur. Pour elle. Pour lui.





Posts récents

Voir tout