• blandinebergeret21

Paris est une fête


#Paris


Ou vignettes parisiennes. Le titre qu’Hemingway avait donné à son livre. C’est exactement de cela qu’il s’agit. Une succession de saynètes parisiennes dans les années 20 quand l’écrivain et sa première femme vivaient à Paris, au 74 rue du Cardinal-Lemoine, dans le quartier latin.


Le jeune homme de 25 ans ambitionne de devenir écrivain, et il fera dans la ville ses premiers pas en littérature. On plonge dans le Paris de la librairie de Sylvia Beach, Shakespeare and Company, où l’auteur empruntait des livres, à la rencontre d’écrivains tels que James Joyce et Scott Fitzgerald, ainsi que de la trépidante Gertrude Stein et son cercle brillant qu’Hemingway fréquente.

Une collection de rencontres, des instantanés d’instants présents, sans forcément de fil conducteur. Si ce n’est les jours de faim, la préoccupation du couple, pauvre mais heureux et amoureux, et la joie de vivre, en découvertes et en amitié.


Publié à titre posthume en 1964, « Paris est une fête » d’Ernest Hemingway est une ode à la Ville Lumière, une déclaration d’amour à l’art de vivre à la française.



Posts récents

Voir tout