• blandinebergeret21

J'aurais aimé te dire - extraits


#Paris


Johanna s’était installée à Paris et son absence avait laissé un vide.


Quand elle m’avait annoncé son départ, j’en avais été contente pour elle. Les festivités dijonnaises, passé vingt et une heures, n’avaient rien d’excitant. Elle regrettait sa jeunesse parisienne, lycéenne, où elle avait profité des offres culturelles. Elle raffolait des cafés-théâtres, des concerts entassés, de la musique à s’en crever les tympans, des terrasses bondées, enfumées et bruyantes. Tout ce que je j’abhorrais. Elle était tombée sur son âme sœur, la dixième en dix ans, et avait sauté le pas, installée avec elle dans le deuxième arrondissement.



La rue Montorgueil et ses nombreux cafés.

Le Forum des Halles et ses boutiques à foison.

Le centre Pompidou et ses tubes colorés.

La fontaine Stravinsky aux sculptures bariolées.

Le palais du Louvre et son anachronique Pyramide.

Le jardin des Tuileries et la Place de la Concorde.


Son quartier, que je découvrais à travers les cartes postales qu’elle m’envoyait. Sa façon de m’inviter à la rejoindre, mais je n’avais pas la tête à ça.



Blandine Bergeret - extrait de "J'aurais aimé te dire" - mars 2022




Posts récents

Voir tout